publicité

Le cyclisme guadeloupéen sous tutelle

Depuis hier, le cyclisme guadeloupéen est placé sous tutelle, c’est la Fédération Française de Cyclisme qui gère l’organisation.

© clp
© clp
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le
Les responsables du cyclisme guadeloupéen n’ont pas réussi à s’entendre. Résultat, c’est la fédération française de cyclisme qui gère les affaires guadeloupéennes. Une mise sous tutelle en forme de sanction ?


Des élections  ratées

Le 27 janvier dernier, des élections pour l’administration du comité cycliste guadeloupéen ont été organisées. Malheureusement, elles n’ont abouti à aucun résultat. L’impression donnée, est qu’aucune entente n’existe entre les différents courants du cyclisme guadeloupéen. Et même au nom de l’intérêt supérieur, aucun accord n’a pu être trouvé. Entre les listes invalidées et le manque de voix, le cyclisme de Guadeloupe pédale à la vitesse zéro.
Bernard Chaulet (à droite un ancien dirigeant critiqué) © clp


Une tutelle en forme de régression ?

C’est donc depuis l’Hexagone que désormais, le comité de cyclisme guadeloupéen est géré, par Michel Bergeat, Président du Comité cycliste de Provence et membre du conseil d'administration de la Fédération française de cyclisme. Une tutelle qui découle de l’incapacité que les Guadeloupéens ont eu à s’entendre. Combien de temps durera cette nouvelle forme d’administration ? Y aura-t-il un tour cycliste en 2013 ? Autant de réponses que les Guadeloupéens attendent impatiemment.
Ecoutez Michel Bergeat, il est interrogé par Sébastien Gilles : 

Bergeat

Entretien M. Bergeat par Sébastien Gilles


De nouvelles élections

De nouvelles élections seront organisées en Guadeloupe, elles auront lieu le 8 avril prochain. Espérons que cette fois, une entente effective entre les différents candidats fera jour et que, dans un climat apaisé, les courses, compétitions et autres championnats pourront enfin avoir lieu plus sereinement. A noter que la date fixée pour le dépôt des candidatures est le 22 février. D'ici là, le suspens continue. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play