guadeloupe
info locale

Mariage pour tous : c’est fait

politique
Mariage pour tous
©cc-by mr nico g
Ca y est, le texte du mariage pour tous est adopté, les homosexuel(le)s ont droit au mariage comme les autres.

Le texte est voté

Le mariage, tout le monde y a droit, maintenant, hétérosexuels comme homosexuels. Christiane Taubira a porté à bout de bras ce texte qui a généré une violence aussi forte que surprenante. Rarement texte n’aura provoqué autant de joie, d’hystérie, de colère, de bagarres, de combats, dans l’hémicycle du Palais Bourbon.


Les DFA divisés

Christiane Taubira est Guyanaise. On aurait peut-être pu s’attendre à une cohésion du vote au nom d’une solidarité « ultramarine »… ou même régionale. Que nenni ! Les députés de Guadeloupe, Martinique et même de Guyane, n’ont pas soutenu franchement le texte du mariage pour tous. Chacun a ses propres arguments pour justifier son vote.


En Guadeloupe, le non l’emporte

Sur les 4 députés Guadeloupéens, 2 ont voté contre le texte (Gabrielle Louis-Carabin, PS et Ary Chalus du Parti Radical de Gauche) ; Hélène Vainqueur qui est pourtant socialiste, n’est même pas allée à l’assemblée nationale et, de fait, n’a pas pris par au vote. Son abstention peut être comprise comme un refus d’entériner le texte de loi ; enfin, seul Eric Jalton (PS) a voté pour le texte.

Gabrielle Louis-Carabin


Ary Chalus


En Martinique, 3 élus sur 4 disent non

Les députés martiniquais n’ont pas soutenu le projet de loi du gouvernement : Les 3 élus du Front de Gauche : Bruno Nestor Azerot, Alfred Marie-Jeanne et Jean-Philippe Nilor, ont voté contre. Seul Serge Letchimy du PS, a voté pour le texte.


En Guyane, pas de franche prise de position

Sur les deux députés de Guyane, l’un a voté pour (Chantal Berthelot du PS) et l’autre s’est abstenu (Gabriel Serville, Front de Gauche)
Publicité