La lettre de Josette Borel-Lincertin à Manuel Valls

politique
Le conseil régional de guadeloupe
A la tribune, Josette Borel-Lincertin ©catherine le pelletier
Alors que la Guadeloupe s’enfonce dans un climat insécuritaire, les politiques tirent la sonnette d’alarme. Josette Borel-Lincertin, Présidente de la Région Guadeloupe s’adresse au Ministre de l’intérieur. La semaine passée, Ary Challus interpellait le gouvernement; 

Trop c’est trop 

La Guadeloupe bat un triste record. 2013 est l’année de tous les records : 17 homicides, des dizaines et des dizaines de braquages, des règlements de comptes entre bandes rivales, la Guadeloupe est devenue le théâtre d’une pièce qu’elle semble ne pas maîtriser. Cette fois, c’est Josette Borel-Lincertin, Présidente de la région Guadeloupe, qui adresse un courrier au Ministre de l’intérieur, Manuel Valls, au sein duquel elle demande des mesures d’urgence, spécifiques à la Guadeloupe. 

Courrier ministre de l'intérieur from Catherine Le Pelletier

Une situation critique 

Déjà, la semaine dernière, Ary Challus, député-maire de Baie-Mahault avait interpellé Manuel Valls, le Ministre de l'intérieur, sur ce même problème d'insécurité qui marque la Guadeloupe. Voici sa question et la réponse qui lui a été faite :