guadeloupe
info locale

Braquages : opération visibilité des forces de l'ordre

sécurité
fouilles de véhicules .jpeg
Des fouilles de véhicules ©Guadeloupe1ere
Des contrôles bien visibles, des renforts affichés, les forces de l’ordre se montrent en ces temps troubles de braquages en série, mais aussi juste avant l’arrivée du 1er Ministre Jean-Marc Ayrault en Guadeloupe

Contrôles en masse

Au côté des gendarmes et policiers en poste en Guadeloupe, dont toutes les forces ont été mobilisées, des renforts venus de Picardie. Hier, ils ont effectué des contrôles à Baie-Mahault et à Sainte-Rose. Objectif : contrôler le plus grand nombre de véhicules, les fouiller, à la recherche d’objets suspects. Il est vrai qu’il y a en Guadeloupe un nombre incroyable d’armes en circulation. Mais au final, l’opération, particulièrement visible, n’a pas permis l’arrestation d’un braqueur. Les enquêtes se poursuivent sur le terrain. Manifestement, elles n'ont pas encore abouti.


Et après ?

Reste à savoir si ces opérations coup-de-poing suffiront pour débusquer les coupables et les voyous dont les dégâts sont toujours très sensibles. Toute la Guadeloupe est touchée par ce climat d'insécurité, la Grande-Terre comme la Basse-Terre. Dernier braquage en date, à Baillif, où cette fois, les braqueurs ont été empêchés de commettre leur méfait. Mais l'intention y était. Les bandits sont comme galvanisés par une impunité qui, au quotidien, semble les accompagner. Enfin, on peut s’interroger sur la concomitance entre ce déploiement de forces de l’ordre et l’arrivée du 1er Ministre en Guadeloupe. Qu’en sera-t-il réellement après le départ de Jean-Marc Ayrault ? 
Publicité