publicité

Tensions et morosité en Guadeloupe pour accueillir Jean-Marc Ayrault

Le 1er Ministre arrive aujourd’hui en Guadeloupe pour sa première visite officielle. Il sera accompagné notamment de Victorin Lurel, Ministre des Outre-Mer et de George Pau-Langevin, Ministre de la réussite éducative, les 2 Guadeloupéens de son gouvernement. 

© benoît granier/matignon
© benoît granier/matignon
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le , mis à jour le

2 Guadeloupéens

Jean-Marc Ayrault vient pour la 1ère fois en Guadeloupe en tant que 1er Ministre. Il sera accompagné notamment par les 2 Guadeloupéens de son Gouvernement : Victorin Lurel, Ministre des Outre-Mer et George Pau Langevin, Ministre déléguée, chargée de la réussite éducative. Mais au-delà du symbole, la visite de Jean-Marc Ayrault se passe sous fond de lourdes tensions générées par une crise qui affecte de nombreux secteurs.


Pas de carburant

Les pompes restent encore une fois fermées aujourd’hui. Les gérants de stations-service refusent de servir les clients et exigent une négociation supplémentaire. Le fait qu’ils aient rendez-vous au Ministère de l’Outre-Mer le 4 juillet ne leur suffit pas. Ils contestent la loi de Victorin Lurel qui demande plus de transparence dans le calcul de leurs marges. Résultat : aujourd’hui, une épreuve du baccalauréat a lieu et les gérants n’ont pas respecté la trêve qu’ils avaient promise pour l’examen national. Leur parole est mise en doute par une population excédée. 


Insécurité

Le climat insécuritaire qui règne sur tout l’Archipel génère une ambiance particulièrement tendue. Les meurtres, viols, vols et autres mauvais coups pratiqués par des bandits que les enquêteurs n’arrivent pas souvent à attraper, amènent à s’interroger sur les moyens déployés par l’Etat pour assurer la sécurité des citoyens. Les syndicats des forces de l’ordre crient au manque de moyens humains et logistiques. Ils dénoncent l’existence d’une structure sécuritaire…vide.


Université

Aujourd’hui, Jean-Marc Ayrault ira à Saint-Claude, inaugurer le campus du Camp Jacob, en présence de Corinne Mencé-Caster, Présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane. Une université qui souffre également d’un manque de moyens chronique. Par exemple, c’est la seule université à être déployée sur 3 pôles –Guadeloupe, Guyane et Martinique-. Pour autant, le budget qui lui est attribué, ne prend pas en compte les lourdes dépenses générées par cet écart géographique important.


Economie morose

De façon globale, tous les secteurs sont dans le rouge en Guadeloupe. Les différentes filières tirent la sonnette d’alarme et indiquent leurs craintes pour l’avenir. Jean-Marc Ayrault amènera-t-il sans sa besace des mesures fortes ? Déjà, des voix s’élèvent pour dire : « la visite du 1er Ministre ne changera rien pour la Guadeloupe ». Attendons. 
Voici le programme du 1er Ministre en Guadeloupe : 


Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play