Christine Arron et Marie-José Pérec ont reçu la légion d'honneur

athlétisme
christine arron et marie josé pérec
©AFP
Les deux athlètes guadeloupéennes ont été décorées par François Hollande hier à l'Elysée. Le chef de l'Etat a rendu hommage à la carrière des deux femmes.

La gazelle officier

Marie-José Pérec a été élevée hier au deuxième rang de l’ordre national de la légion d’honneur ; le grade d’officier. Le président de la république a remis en personne la barrette rouge et a rendu hommage à la carrière de la présidente de la ligue guadeloupéenne d’athlétisme. François Hollande a déclaré : « Par votre performance, vous êtes l'une des plus brillantes athlètes de l'histoire de l'athlétisme français". Pour rappel, Marie-José Pérec a été triple championne olympique sur 400 m (1992, 1996) et 200 m (1996) et double championne du monde sur 400m en 1991 et 1995.
Elle s'est dite honorée par cette distinction hier :

marie josé perec



La reine Christine devient chevalier

Christine Arron a elle reçu la distinction la plus basse, celle de chevalier de la légion d’honneur. Elle avait été championne d'Europe du 100 m en 1998, championne du monde du 4x100 m en 2003 à Paris et médaillée de bronze sur 4x100m en 2004 à Athènes. François Hollande a aussi salué la carrière de la guadeloupéenne, il a déclaré avec une pointe d’humour : « Vous êtes la 4e athlète la plus rapide de l'histoire et vous auriez, me dit-on, dominé l'athlétisme mondial dans un monde parfait ».