publicité

52 victimes sur nos routes depuis le début de l'année

Une femme a été fauchée samedi soir à Baie-Mahault en tentant de traverser la 4 voies vers le vélodrome de gourde liane. Cela porte à 52 le nombre de victimes de la route en 2013. Plus de 70% de celles-ci circulaient en 2 roues ou à pied. 

© catherine le pelletier
© catherine le pelletier
  • Nicolas Ledain
  • Publié le , mis à jour le

52 ème victime de l'année

Une femme âgée d'une trentaine d'année a été mortellement fauchée vers 19h samedi soir à hauteur du vélodrome de Gourde-Liane à Baie-Mahault en tentant de traverser la 4 voies. Elle portait un micro-onde dans les bras qu'elle aurait laissé échapper. C'est en essayant de le rattraper que l'accident a eu lieu. Elle est décédée sur place malgré l'intervention des secours. 52 personnes sont mortes sur nos routes depuis le 1er janvier 2013.

Presque au niveau de 2011

Les chiffres de cette année sont éloquents. Si on parle souvent des violences en Guadeloupe, la route est encore plus meurtrière chez nous. Sur ces 52 victimes, 71% étaient des usagers dits "vulnérables". Ils ont été tués alors qu'ils circulaient à deux-roues, en vélo ou à pied. Les 3/4 des accidents mortels ont eu lieu de nuit  et 1/3 le week-end en cette année 2013, soit à des heures où le réseau routier est moins fréquenté. La majorité de ces accidents a eu lieu suite à des négligences des usagers : circulation sans casques, après consommation d'alcool ou sur la mauvaise voie. Autre phénomène évocateur, le nombre d'accrochage est en baisse sur nos routes mais ils sont de plus en plus mortels.
A deux mois de la fin de 2013, la Guadeloupe est déjà presque au niveau du bilan de l'année 2011 où 53 personnes avaient été tuées lors d'accidents de la circulation. En 2012, 68 personnes avaient perdu la vie sur nos routes. 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play