publicité

Le représentant du FN Réunion traite les otages d'"islamistes fondamentalistes"

La polémique reprend. Jean Claude Otto-Bruc, secrétaire départemental du front national réunion était l'invité de l'émission "Devant la réunion" ce soir. Il a lui aussi critiqué la barbe et la tenue des ex-otages à leur retour en France.

Jean-Claude Otto-Bruc (chemise blanche et cravate noire) lors de la venue de Marine Le Pen en février 2012 pour la campagne présidentielle © Martin Bureau/AFP
© Martin Bureau/AFP Jean-Claude Otto-Bruc (chemise blanche et cravate noire) lors de la venue de Marine Le Pen en février 2012 pour la campagne présidentielle
  • David Ponchelet et Nicolas Ledain
  • Publié le
Marine Le Pen avait suscité le polémique jeudi dernier. Interrogé sur Europe  sur le retour des ex-otages d'Arlit, la présidente du front national avait répondu : 

"On avait l'impression d'avoir des images d'hommes qui étaient très réservés, les deux qui portaient la barbe taillée d'une manière assez étonnante, l'habillement était étrange...Tout ça mérite peut-être quelques explications de leur part".











Elle était ensuite revenu sur ces propos quelques heures plus tard reconnaissant avoir commis une maladresse et parlant d'une mauvaise interprétation de la part des journalistes. 
Cette fois ci pas de mauvaise interprétation possible, Jean-Claude Otto Bruc, secrétaire départemental du parti à la flamme à la réunion a fait plus que confirmer les dires de sa présidente. Interrogé sur ce sujet par nos confrères Sophie Person et Jean-Philippe Lutton lors de  "Devant la réunion", une émission radio, le responsable du FN sur l'île a dit :

 

J'ai été surpris de voir  arriver des islamistes fondamentalistes au lieu de français.








Écoutez l'extrait de l'émission "Devant la réunion" :

JC Otto Bruc Devant La Réunion

Jean-Claude Otto-Bruc

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play