Mouvement de grève unitaire le 5 décembre prochain en Guadeloupe

social
LKP
©pyepimanla.com
8 organisations syndicales se sont réunies ce matin dans le local de l'UGTG à Pointe-à-Pitre. Elles ont décidé de lancer un mouvement de grève le 5 décembre prochain pour dénoncer la situation socio-économique qu'elles jugent catastrophique.
Répression patronale et judiciaire, licenciements, démantèlement de services publics, augmentation des taxes et impôts, précarité et pauvreté. Voici dans le désordre ce contre quoi entend s'opposer et défiler cette intersyndicale. Une mobilisation d'envergure devrait donc avoir lieu le jeudi 5 décembre prochain.

8 organisations syndicales rassemblées

Les travailleurs affiliés à la CFTC, à la CGTG, à FO, à la FSU, au SPEG, à SUDPTTGWA, à l'UGTG et à l'UNSA sont donc appelés à descendre dans la rue pour ce défile unitaire. Jean-Marie Nomertin, le secrétaire général de la CGTG, entend ainsi dénoncer la politique menée actuellement par les entreprises et appeler à l'action et à la démonstration de force. L'intersyndicale demande notamment le respect de l'accord Bino, l'augmentation des salaires, la revalorisation des minimas sociaux et le respect des conventions collectives.

Le 5 décembre comme un rappel

La date n'a pas été choisie au hasard. Il y a 5 ans, le 5 décembre 2008, les syndicats s'étaient réunis pour entamer les discussions qui avaient mené au mouvement de grève du LKP de 44 jours début 2009. Un "signe" pour Georges Piter de la CFTC. Les 8 sections espèrent donc mobiliser un maximum de monde le mois prochain pour faire entendre leurs revendications.

Des meetings d'informations

Pour faire passer le message d'ici là et pour préparer ce rassemblement du 5 décembre, des meetings d'informations vont être organisés durant ce mois partout en Guadeloupe : le 12 novembre au Moule, le 15 à Capesterre-Belle-Eau, le 19 à Petit-Canal, le 26 à Sainte-Rose, le 28 à Pointe-à-Pitre et le 3 décembre aux Abymes.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live