La région accorde 6000 euros à chaque employé du Kawann Beach Hotel

politique
logo région guadeloupe
©CRG
Comme convenu, le conseil régional a décidé d'accorder une aide aux employés du Kawann. Ils n'ont pas été payés depuis 7 mois et n'ont toujours pas été licenciés.
Une promesse d'aide avait été faite le 8 novembre dernier lors de la visite de Victorin Lurel sur la grande galette, les élus l'ont confirmé vendredi lors de la commission permanente.

Pas de salaires depuis 7 mois

Depuis la liquidation de la société chargée de l'exploitation de l'hôtel en mai dernier, ces 23 employés et 5 contrats saisonniers ne touchent plus de salaires mais n'ont pas non plus été licenciés. Ils sont sous la responsabilité du comité de gestion des oeuvres sociales (CGOS) qui est propriétaire des murs mais qui refusent de leur verser des indemnités. Le CGOS prétend que c'est la société liquidée qui doit payer ces sommes.
Les anciens salariés du Kawann Beach Hotel ont donc lancé une procédure devant les prud'hommes. Une décision doit être rendue le 26 novembre prochain.

6000 euros par employé

Les ex-salariés du Kawann s'étaient mobilisés lors de la visite du ministre des outremers sur Marie-Galante au début du mois. La région leur avait alors promis une aide d'au moins un demi smic pour chaque mois où ils n'ont pas été payés. Vendredi dernier, les élus ont finalement été encore plus généreux. 6000 euros par salarié en CDI a été accordé. Pour les emplois saisonniers, une étude au cas par cas va être lancée pour les indemniser au prorata de leur temps de travail effectif sur la période. Le conseil régional entend ainsi soutenir les familles de ces travailleurs privés de revenus depuis plusieurs mois.