Dany Laferrière, immortel

culture
Dany Laferrière
Dany Laférrière (droite), Daniel Picouly (au centre), Louis-Philippe Dalembert (a gauche), au Salon International du Livre de la Martinique, décembre 2013 ©catherine le pelletier
Personne n’en doutait, aujourd’hui, confirmation a été donné Il devient ainsi le 1er auteur d'origine haïtienne à entrer dans le cénacle des « immortels». e par le vote des académiciens : Dany Laferrière est désormais membre de l’Académie française

Geste prémonitoire ?

La semaine passée, alors qu’il était invité d’honneur du 1er salon international du livre de la Martinique, Dany Laferrière disait qu’il préférait ne pas parler de son éventuelle élection. Peut-être par superstition. Et puis, au moment de couper le ruban d’inauguration du salon, il se trouve juste en face d’une inscription : « désir d’éternité ». C’est ainsi qu’il en a fait référence lors de son discours de la séance inaugurale.


23 votants

Aujourd’hui, l’auteur canadien d’origine haïtienne de « Comment faire l’amour avec un nègre sans se fatiguer «  a été élu dès le 1er tour, au fauteuil d’Hector Biancotti, à l'Académie française. Il n’était pas le seul candidat en lice. Voilà le résultat du scrutin, il y avait en tout 23 votants :Catherine  Clément a obtenu 3 voix, Yves Delaporte 0, Arthur Pauly 1 et Georges Tavar 0. 1 bulletin blanc a été marqué d’une croix. Dany Laferrière a réuni 13 voix sous son nom.