Les agrumes ravagés

agriculture
citronniers
©guadeloupe1ere
Ca s’appelle le citrus greening et c’est une épidémie qui ravage les vergers d’agrumes en Guadeloupe. La maladie aurait-elle pu être évitée ? Oui, selon les producteurs

« Citrus greening » ou « dragon jaune »

Le citrus greening est une attaque puissante contre les vergers d’agrumes de la Guadeloupe. Il s’agit d’une bactérie qui détruit les agrumes et le mal se caractérise par le jaunissement des feuilles, il est transmis par le « psyche diaphorina citri ». Les feuilles jaunies, les arbres produisent des fruits particulièrement acides, impropres à la consommation. Il n’existe aujourd’hui aucun remède n’existe pour lutter contre la bactérie et la seule solution est l’arrachage de tous les arbres, arbustes et plants.
Regardez le reportage de Philippe Chanlot et de Paul Labeca : 

citrus greening par guadeloupe1ere

La Guadeloupe concernée entièrement

Alors que la plupart des plantations de Guadeloupe sont concernées, les producteurs accusent aujourd’hui les autorités qui, selon eux n’ont pas pris assez tôt la mesure du mal : l’arrêté préfectoral qui oblige les producteurs à détruire leurs plants, date d’octobre 2012, c'est-à-dire 6 mois seulement après l’apparition de la maladie. Mais tous les producteurs ne respectent pas cette obligation, aucune mesure de transition n’étant prise pour les aider avant la prochaine récolte.
Ecoutez le témoignage de Tino Dambas, également producteur de bananes. Il s’est lancé il y a 7 ans, dans la production d’agrumes et cultive aujourd’hui plus de 40 hectares, sur 3 sites à Saint-Claude.  Il estime que les autorités n’ont pas pris les bonnes mesures pour organiser la lutte.
Il répond à Josiane Champion : 

Tino Dambas - citrus greening