Un accord SIAEAG / Générale des Eaux a été trouvé

société
eau robinet
Le conflit de l'eau a été réglé à la suite d'une rencontre entre des élus membres du SIAEAG et la générale des eaux. Un accord sur le paiement des sommes dues a été signé.
La générale des eaux et le syndicat intercommunal d'alimentation en eau et d'assainissement de la Guadeloupe (SIAEAG) sont finalement arrivés à un accord. Une nouvelle convention de distribution pour l'année 2014 a été signée. Il aura fallu trois rencontres les 26,27 et 29 décembre pour finaliser le texte. Le document a été rédigé la nuit dernière entre les élus négociateurs et la GDEG et il a été validé aujourd'hui par le conseil syndical du SIAEAG. Il prévoit notamment le paiement des sommes dues par chaque partie et une augmentation du tarif de l'eau.

Un versement de 10 millions d'euros

Ferdy Louisy, Fred Beaujour, Laurent Bernier et René Noël, qui composaient la délégation d'élus chargée de rapprocher les deux parties, ont donc proposé à la générale des eaux de solder les retards de paiement. Ainsi, après calcul des sommes dues, le SIAEAG se voit dans l'obligation de verser 10 millions d'euros à la GDEG. Afin de s'assurer que les paiements seront bien opérés à l'avenir, la préfecture devra dorénavant exiger le règlement des prestations par mandatement d'office en cas de retard.
De plus, les deux parties se sont engagées à ne pas revenir sur ce contentieux et le document stipule qu'il met un terme aux contestations dans ce dossier.

Garantie de reprise des effectifs et hausse des tarifs

Veolia qui gère la GDEG envisage de supprimer une centaine de postes en Guadeloupe. Une garantie de reclassement avait été exigée lors des négociations par la générale des eaux et elle a été obtenue. La convention de distribution va donc durer jusqu'à la fin de l'année 2014, au delà de cette date, les agents seront remis à la disponibilité des collectivités. Un tableau répertoriant les effectifs a été présenté par la GDEG, il doit désormais être validé par le SIAEAG.
La GDEG avait aussi réclamé une hausse des tarifs de 55%, les élus négociateurs ont accordé une augmentation de 6,34% au 1er janvier 2014. Une renégociation va toutefois avoir lieu avant la fin mai 2014. 

Un texte validé par le conseil syndical du SIAEAG

Le conseil syndical du SIAEAG s'est réuni en fin de matinée aujourd'hui pour consulter et valider cet accord transmis par la GDEG et les élus, il aurait été accepté par la quasi-totalité des membres présents. Le président Amélius Hernandez s'est abstenu. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live