guadeloupe
info locale

1 mort et 17 blessés après le passage de Bejisa à la Réunion

météo
Bejisa en photos
©L. Pirotte
Le cyclone Bejisa a provoqué de nombreux dégâts sur l'île de la Réunion. Une personne est décédée est plus de 67 000 foyers sont encore privés d'électricité.
Le cyclone Bejisa est passé sur l'île de la Réunion, le temps s'améliore et l'heure est maintenant au bilan. D'un point de vue humain, les services de l'Etat déplorent un mort, deux blessés graves et quinze blessés légers. Au niveau matériel, le réseau routier est fortement perturbé et l'électricité et l'eau ne sont pas encore rétablis partout. 

Une femme de 86 ans est décédée et 17 blessés

Il y a pour le moment un décès à déplorer sur l'île. Une femme de 86 ans a glissé sur du carrelage mouillé à Saint Leu, commune de l'ouest très touchée par Bejisa. Elle aurait succombé à un traumatisme crânien.
Au dernier bilan de ce matin, les autorités ont relevé en plus 15 blessés légers et deux graves. Ces 17 personnes tentaient de faire des réparations sur leurs maisons lorsqu'elles se sont fait mal. Les deux cas graves sont deux hommes, le premier est tombé d'un toit et le second d'une échelle. La préfecture avait pourtant appelé à la plus grande vigilance après le passage en alerte rouge. Le représentant de l'Etat sur l'île, Jean-Luc Marx, a regretté une "forme d'imprudence ou d'inconscience". 

Réseaux routiers, électriques et d'eau partiellement coupés

Plusieurs axes routiers sont complètement coupés aujourd'hui à la Réunion. 5 tronçons sont totalement fermés à la suite de dégradations ou de chutes d'arbres. La préfecture a invité la population à rouler en dessous des 50 km/h sur toute l'île.
De gros dégâts ont aussi été constaté sur le réseau EDF et sur l'alimentation en eau. 67 000 foyers n'ont pas encore accès à l'électricité et 60% des usagers ne reçoivent rien à leurs robinets. Les services de l'Etat recommandent toutefois de ne pas boire l'eau au domicile pendant quelques jours, elle est jugée impropre à la consommation.
Les lignes téléphoniques sont également coupées dans plusieurs communes.
Des renforts militaires sont envoyés à la Réunion par le ministère de l'intérieur pour aider à la remise en ordre.
Publicité