guadeloupe
info locale

60 morts sur nos routes en 2013 : les chiffres baissent

société
Accident aux Abymes -
clp
Si le nombre de morts sur nos routes par année est encore très élevé, le nombre d'accidents tend à la baisse depuis quelques années. Il faut désormais faire diminuer la mortalité.
60 personnes ont perdu la vie sur nos routes cette année. Un chiffre en dessous de celui de 2012 où 70 décès avaient été constatés. Une baisse de 14% qui ne permet pourtant pas de se réjouir, le pourcentage d'accidents mortels ramené à la population est encore au dessus de la moyenne nationale.

Les deux roues principalement touchés

Les deux roues rassemblent à eux seuls 50% des accidents mortels sur nos routes en 2013. Ces usagers vulnérables sont souvent très exposés en cas de choc important. Ce sont ensuite les automobilistes qui ont été les plus touchés puisqu'ils représentent 26% des décès. Avec un peu plus de 20%, la mortalité des piétons est encore très importante chez nous et confirme un phénomène récurrent depuis quelques années.

Un nombre d'accidents et de blessés en baisse

A la mi-décembre, le nombre d'accidents constatés chez nous était de 348 ce qui laisse supposer qu'il y en a eu environ 400 sur l'année 2013 toute entière. Un chiffre qui est au niveau de celui de 2012 et qui confirme une tendance à la baisse enregistrée depuis quelques années.
Même tendance pour le nombre de blessés, la DEAL en avait décompté un peu moins de 500 à la mi-décembre, ce qui est largement moins qu'en 2012 où 613 personnes avaient subi des dommages lors d'accidents de la route et encore moins que 2011 où ils étaient 686 dans ce cas là. 

Une mortalité encore trop importante

Le nombre de mort sur nos routes par année est encore beaucoup trop élevé. Les routes de Guadeloupe sont parmi les plus meurtrières de France, souvent par imprudence au volant et/ou en raison de la consommation d'alcool et de stupéfiants. L'objectif de cette année 2014 est de continuer les actions de sensibilisation afin, dans un premier temps, de passer en dessous de la barre des 50 décès.
Publicité