guadeloupe
info locale

Mourir dans l’indifférence la plus totale

faits divers
Le banc sur lequel a été retrouvé la victime
©P. Pétrine
Victime d’un malaise sur un banc public le jeudi après midi, il n’est retrouvé que le lendemain.
Bergevin, vendredi matin, un homme occupe depuis un long moment maintenant un banc dans un parc.
L’endroit est visible, facile d’accès. Il jouxte l’immeuble de la sécurité sociale en face de l’ancienne gare routière de Bergevin, près du cimetière.

Rien d’inhabituel

La scène n’inquiète personne. Des sans-abris fréquentent régulièrement l’endroit. Peut être même que plusieurs personnes sont passées à côté de lui sans s’inquiéter de la situation, étant habitués à voir des sans domicile fixe dormir sur ces mêmes bancs.

Mort sans éveiller les soupçons

Mais notre homme ne dort pas, il est mort depuis la veille. Apparemment victime d’un malaise en fin d’après midi, il se serait effondré sur le banc, à l’ombre d’arbres majestueux.
Ce matin, police et secours sont alertés, mais ne peuvent que constater son décès. Agé de 59 ans c’était,  selon les premières constatations, un habitant du quartier de Bergevin.

Son corps a été remis à la famille et l’affaire a été classée sans suite.