publicité

Incendie rue Sadi-Carnot : le procès

Le procès des jeunes soupçonnés d'avoir provoqué l'incendie de la rue Carnot à Pointe-à-Pitre, s'ouvre à Basse-Terre. Mineurs, au moment des faits, leur situation est examinée à huis-clos par la cour. 

© Cath Le Pelletier
© Cath Le Pelletier
  • Par Catherine Le Pelletier
  • Publié le

Terrible drame

Le drame avait heurté toute la population, il a eu lieu en décembre 2007, juste quelques jours avant Noël. 8 personnes ont péri dans un bazar chinois, en plein centre de Pointe-à-Pitre.
7 jeunes, mineurs au moment des faits, avaient lancé des pétards et ceux-ci, en explosant, ont provoqué les dégâts que l'on sait.
 En septembre dernier le tribunal correctionnel avait  examiné les responsabilités indirectes en condamnant 3 prévenus à des peines de sursis : Henri Bangou, maire de Pointe-à-Pitre à l'époque des faits, le gérant du bazar; Kaï Li et le propriétaire de l'immeuble, Henri de Kermadec. 


Entre 14 et 17 ans

Ce sont les mineurs, soupçonnés d'avoir lancé les pétards et provoqué leur explosion, dont le sort est examiné par la cour.  Le verdict devrait être connu mercredi.
Les 7  prévenus comparaissent libre, ils devront répondre d'homicides involontaires et de tentative de vol avec dégradation.
Regardez le reportage de Christelle Théophile Rony Maléty

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play