Le pervers de Baie-Mahault mis en examen

faits divers
gendarmerie
Le « prédateur sexuel » présenté hier au juge d’instruction est poursuivi pour plusieurs chefs d’accusations après les faits de dimanche soir
Retrouvez les détails de cette mise en examen avec le Procureur de la République de Pointe-à-Pitre, Guy Etienne :

Procureur de Pointe-à-Pitre


Une des mères des deux fillettes concernées dans cette affaire c’est elle aussi exprimée. Elle raconte comment se sont déroulés, de son point de vue, les faits ayant menés à l’interpellation de l’homme de 48 ans :

Mère d'une des fillettes victimes de la tentative d'enlèvement


Max BACLET nie les faits mais après la tentative d'enlèvement, ce PETIT-BOURGEOIS, électricien de profession, a été écroué. Il est également mis en cause dans d'autres exhibitions sexuelles ces dernières semaines, toujours à Baie-Mahault. Les victimes seraient là aussi de très jeunes filles.

D'après le procureur, il pourrait y en avoir d'autres. Des filles, mais aussi de jeunes garçons. L'enquête se poursuit pour tenter de déterminer quelles seraient ces autres victimes.

 
 

Les Outre-mer en continu
Accéder au live