publicité

Justice : le procès en appel des militants de « Rebelle » renvoyé à décembre

Raphaël Cécé et Sony Laguerre, deux membres du journal « Rebelle » devaient avoir leur procès en appel ce matin, à Basse- Terre. Les débats ont finalement été renvoyés au 2 décembre.

© Facebook
© Facebook
  • Julien Babel
  • Publié le , mis à jour le
Les deux militants de Combat Ouvrier sont poursuivis, dans le cadre de leur activité au journal, pour violence et incitation à la violence, à l’encontre de policiers.
En première instance Raphaël Cécé et Sony Laguerre avaient été condamnés respectivement à 5 et 8 mois de prison avec sursis et à de lourdes amendes.
Les faits qui leurs sont reprochés s’étaient produits devant le commissariat de Pointe- à- Pitre le 18 mai 2012.
Combat Ouvrier avait appelé à un grand rassemblement devant le tribunal pour soutenir les deux militants ce matin. De nombreuses personnes étaient rassemblées pour dénoncer un système social qu’ils jugent « profondément injuste ».
Ecoutez Lita Dahomay, membre du parti :

Lita Dahomay/ procès membres du journal rebelle

(Propos recueillis par Chantal Horn).

Les audiences n'ont finalement pas eu lieu ce matin. Le procès en appel des deux jeunes hommes a été renvoyé au 2 décembre.

Dans un communiqué, l'UGTG « condamne avec la plus grande fermeté les atteintes portées aux libertés fondamentales et singulièrement contre le droit d'expression de la jeunesse ».
La centrale syndicale apporte son soutien militant aux jeunes du journal et exige « l'arrêt immédiat des poursuites ».

Sur le même thème