Santé : une semaine pour se pencher sur le pouvoir des plantes

santé
Plantes médicinales
Hier, le huitième colloque international des plantes aromatiques et médicinales a commencé au Gosier. Toute la semaine des spécialistes de vingt pays vont échanger sur leurs dernières recherches. Une quarantaine de restitutions de travaux sont au programme.
Pharmaciens, ingénieurs agroalimentaire, ethnomédecins, docteurs en phytochimie, généticiens, ethnobotanistes…C’est un plateau de choix qui se retrouve à l’hôtel Créole Beach du Gosier pour 6 jours.
Parmi ces spécialistes on retrouve le Docteur Henri Joseph.
C’est le fondateur et 1er président de l’Association pour les Plantes Médicinales et Aromatiques de Guadeloupe (APLAMEDAROM) à l’origine du colloque.
L’enjeu dans ce secteur est de taille pour les Outremers français.
Ecoutez le Docteur Henri Joseph :

Henri Joseph/ 8e CIPAM

(Propos recueillis par Peggy Robert)
 

Patrimoine naturel « protégé »

Cette 8e édition du colloque international des plantes aromatiques et médicinales est une porte ouverte sur le monde pour les régions ultramarines et leur patrimoine de biodiversité.
L’an dernier, quarante six plantes  médicinales de Guadeloupe, Martinique et de la Réunion sont entrées dans la pharmacopée française après douze années de bataille juridique.
Une victoire que ces départements doivent tout particulièrement à Maître Isabelle Robard, spécialiste en droit pharmaceutique et défenseure des médecines non conventionnelles en Europe.
Elle s’est battue pour que les Outremers ne soient pas dépossédés de leurs richesses naturelles par le projet de loi sur la biodiversité.
Ecoutez- la :

Isabelle Robard/ Loi Biodiversité 8e CIPAM

(Propos recueillis par Peggy Robert)