Second jour de grève pour les employés de la Nantaise des eaux

eau potable
Robinet et eau
©4LP
La visioconférence entre la direction parisienne et l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe organisée hier n’a pas permis de trouver un accord. En conséquence, les grévistes continuent leur mobilisation.
Depuis hier des employés de la société des sites du Moule et de Marie- Galante ont entamé un mouvement de grève illimitée. Ils sont inquiets de la reprise des parts de leur entreprise par la Lyonnaise environnement.
La visioconférence organisée entre la direction de la Nantaise des eaux et l’UGTG n’a pas eu d’issue positive.


Des engagements trop timides pour le syndicat ?

Le groupe envisageait de débloquer une enveloppe spécifique à la Guadeloupe pour répondre aux inquiétudes et proposait aussi, que les contrats de travail spécifiques concernant les derniers employés recrutés soient négociés avec le nouveau repreneur.
Le syndicat estime que le groupe ne prend pas ses demandes suffisamment en compte.
Les discussions devraient recommencer jeudi matin avec une autre visioconférence.