Droit de retrait au collège Joseph Pitat

société
Basse-Terre : maps
©maps
Les cours sont toujours suspendus au collège Joseph Pitat. Les enseignants exercent depuis vendredi leur droit de retrait pour se faire entendre suite aux menaces d'un parent d'élève. Une mère de famille s'était mise en scène avec une arme sur les réseaux sociaux pour défendre sa fille.
La communauté scolaire du collège Joseph Pitat maintient son droit retrait entamé vendredi dernier pour des raisons de sécurité, suite aux menaces proférées par un parent d’élève.
La semaine dernière,  une femme était interpellée et temporairement placée en garde vue, en raison de la diffusion sur un réseau social d’une vidéo sur laquelle elle apparaissait une arme à la main...Une façon  pour elle de défendre l’honneur sa fille scolarisée dans cet établissement et victime de rumeur suite à la diffusion sur les réseaux sociaux d'une vidéo à caractère sexuel. Pour l’instant, les cours sont suspendus dans l’établissement. La communauté scolaire s’inquiète d’être l’objet de menace précise et ciblée et demande aux autorités compétentes de prendre les mesures nécessaires à un retour à la sécurité et à la sérénité. Gustave Byram, le Secrétaire Général SE-UNSA répond Chantal Horn.

Mobilisation collège Joseph PItat