publicité

Homophobie : Les associations engagées attendent les réactions des responsables politiques

Entre le sordide et le tragique, cette affaire de séquestration et de torture aux Abymes. Depuis le 4 janvier un jeune homme était retenu par plusieurs individus, qui durant des jours lui ont infligé de nombreux sévices à cause de son homosexualité.

Les immeubles où le drame jugé aux Assises s'est déroulé
Les immeubles où le drame jugé aux Assises s'est déroulé
  • J. Massicot et R. Malety
  • Publié le
Une semaine après la révélation de l'affaire de la séquestration et des tortures subies par un jeune hommes aux Abymes en raison de ses orientations sexuelles, les associations qui défendent le droit des homosexuels restent mobilisées. Elles ne comprennent pas le silence des autorités politiques sur cette affaire. En pointe dans ce mouvement de protestation, la fédération Total Respect qui s'interroge sur le silence des exécutifs régional et départemental. La Fédération en appelle à un regard lucide de la Guadeloupe sur son "homophobie latente".
Des l'annonce des faits, George Pau-Langevin avait condamné ces actes.
SUITE AFFAIRE HOMOPHOBIE

 

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play