Aides à la pêche : les pêcheurs guadeloupéens veulent surtout être écoutés et compris

pêche
pêcheurs de Capesterre de M-Gte
©L. Gaydu
La Commission Européenne a donc donné son feu vert à la France, pour l’attribution d’aides, pour le renouvellement de la flotte de pêche Outremer. 63,8 millions au total dont plus de 16 millions à la Guadeloupe.

C'est un peu plus du quart de l'enveloppe que l'Etat souhaite allouée à la filière pêche des Outre-mer qui sera attribué à la Guadeloupe. Cette aide s’adresse à tous les marins pêcheurs. Mais les nouvelles acquisitions devront rester immatriculées sur place durant 15 ans.
Des contraintes qui ne sont pas les premiers soucis des pêcheurs guadeloupéens. Ils accueillent favorablement ce coup de pouce de l'Etat mais ils souhaitent surtout un travail en profondeur pour mieux armer la filière pêche en Guadeloupe et la préparer aux aléas de l'avenir.
Charly Vincent, prsident du Comité des pêches de Guadeloupe

©Guadeloupe

Le Ministre des Outre-mer a réagi à cette décision de la Commission Européenne en indiquant que :
 

"Ces aides permettront de mieux structurer les filières, d'améliorer la sécurité des pêcheurs, mais aussi de promouvoir une pêche plus durable basée sur une meilleure connaissance scientifique et économique des stocks halieutiques

Sébastien Lecornu Ministre des Outre-mer

Voir aussi : 

Communiqué du Gouvernement

Pêcheur guadeloupéen
©Guadeloupe la 1ère