Air Caraïbes appuie sa relance sur l'effort consenti de ses salariés

transports
Agents Air Caraïbes
La compagnie aérienne Air Caraïbes a mis en place avec ses salariés un accord de performance collective pour faire face aux conséquences économiques du Covid depuis mars dernier. Un accord entré en vigueur le 1er septembre dernier et valable pendant 28 mois
C’est un accord qui impacte l’ensemble des catégories socio-professionnelles de l’entreprise. Il comporte 3 mesures fortes. 
- La diminution de 2% de la rémunération brute du salaire de base pour les personnels au sol et navigants qui sera effective dès ce mois-ci.
- Une réduction de 25% du 13eme mois qui sera appliquée en deux temps, en décembre et en janvier prochain.
- Le montant des primes mensuelles comme la prime de fonction, la prime d’excédent de bagages ou encore d’activité, est diminuée de moitié.
A cela s'ajoutent des mesures spécifiques concernant, notamment, les personnels au sol dont les augmentations individuelles et collectives sont gelées jusqu'à fin à 2022. Il en est de même pour la prime d’ancienneté.Tout comme le sont les salaires des personnels navigants commerciaux et techniques.

Un accord "sine qua non" ...


Les dirigeants eux aussi auront des efforts à faire. Le recours à l’emploi intérimaire sera limité. La politique de formation sera mieux adaptée. Enfin, sur les modalités d’acceptation de cet accord, elles devront se faire par courrier. En cas de refus, le salarié pourrait se voir signifier son licenciement pour « cause réelle et sérieuse ».
L’accord a pris effet le 1er septembre pour une durée de 28 mois, soit jusqu’au 31 décembre 2022.
Jean-Paul Dubreuil PDG d'Air Caraïbes
Jean-Paul Dubreuil, PDG D'Air Caraïbes

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live