Installation du tribunal administratif dans de nouveaux locaux

justice basse-terre
Le tribunal administratif fait peau neuve
©Thierry Philippe
Le tribunal administratif de la Guadeloupe, de Saint-Martin et Saint-Barthélemy a déménagé dans de nouveaux locaux, à Basse-Terre. Les usagers de cette juridiction sont désormais accueillis dans des bureaux mieux sécurisés, plus fonctionnels et bien moins exiguës. Justement, l'activité augmente.

Du neuf, enfin, pour le tribunal administratif de la Guadeloupe. L'institution judiciaire s'est installée dans de nouveaux locaux, toujours dans le chef-lieu, à Basse-Terre, mais cette fois à la cité Guillard, non loin du siège de la Douane. Ce sont en fait les anciens bureaux de l'INSEE, qui ont été entièrement rénovés.

Tribunal administratif de Basse-Terre
©Thierry Philippe

Cette construction neuve est, bien entendu, beaucoup plus fonctionnelle. Elle va permettre aux professionnels de travailler dans de bien meilleures conditions que jusqu'ici et profitera aussi aux autres usagers. 
La superficie affectée à cette juridiction a presque doublé, d'un site à l'autre.

Pour ce qui est de la tenue des audiences, les salles sont équipées d'un système de visio-audience ; ce qui permet aux avocats de métropole de pouvoir intervenir beaucoup plus facilement, sans avoir à se déplacer, dans cette période de pandémie.

Didier Sabroux, président du tribunal administratif Guadeloupe/Saint-Martin/Saint-Barthélemy

Cette installation est l'occasion de dresser le bilan de l'activité du TA.

Nous avons connu une forte augmentation des entrées, cette année, après une baisse en 2020. Là nous sommes à plus de 25% d'affaires nouvelles, qui sont enregistrées dans le tribunal. Les procédures d'urgence représentent une part très importante de cette augmentation, notamment en ce qui concerne des référés liberté, les référés suspension.

Didier Sabroux, président du tribunal administratif Guadeloupe/Saint-Martin/Saint-Barthélemy


A (re)voir le reportage de Thierry Philippe :

Le tribunal administratif fait peau neuve. ©Thierry Philippe - Guadeloupe La 1ère