publicité

Joël Beaugendre probable prochain président de la Communauté d'Agglomération du Sud Basse-Terre

Après l'annonce de la démission de Lucette Michaux-Chevry de tous ces mandants électifs et de fait, de la présidence de Grand Sud Caraïbes, la majorité du Conseil communautaire envisage de confier au maire de Capesterre Belle Eau la présidence de la Communauté d'Agglomération

© J.B.
© J.B.
  • FJO. avec E. Stimpfling et B. de Saint Jacob
  • Publié le , mis à jour le
C'était le 31 janvier dernier. A la surprise générale, Lucette Michaux-Chevry annonce son retrait de la vie politique. "La dame de fer de Basse-Terre" préfère jeter l'éponge dans un combat politico-judiciaire qui touche désormais sa propre famille. Dans une lettre aux Guadeloupéens, elle tire sa révérence, non sans rappeler le parcours politique qui aura été le sien depuis 1976, depuis son entrée en politique.
VOIR : Exclusif : Lucette Michaux-Chevry met fin à sa carrière politique
La pierre d'achoppement, aura été affaire de détournements de fonds présumés qui lui vaut une journée de garde à vue au Morne Vergain en compagnie de sa fille et de son petit-fils
VOIR : 
Après sept heures d'audition Lucette Michaux-Chevry, sa fille et son petit-fils ont quitté la DIPJ

La démission de Lucette Michaux Chevry étant actée, il revenait à la majorité du conseil communautaire de s'accorder sur le nom de son successeur. Et c'est à l'unanimité que leur choix s'est porté hier sur Joël Beaugendre, le maire de Capesterre Belle Eau.  L'homme a lui même connu en 2014 une intense période judiciaire qui l'a conduit derrière les barreaux de la prison de Fond Sarail le 12 juin 2014. Il en sort le 10 septembre 2014 et est toujours poursuivi et placé sous contrôle judiciaire pour corruption passive, favoritisme et enfin pour détournement et tentative de détournement de fonds publics.
VOIR : 
Joël Beaugendre en détention provisoire
Onzième jour de détention, mais aussi de soutien, pour Joël Beaugendre
Justice : Joël Beaugendre maintenu en détention provisoire
Justice : Joël Beaugendre est libre

Le choix de Joël Beaugendre relève d'un sens stratégique puisque, la commune de Capesterre Belle Eau est entrée dans la Communauté d'Agglomération Grand Sud Caraïbes, avec une minorité de blocage qui lui donne une force non négligeable au sein de ce conseil communautaire.
JOEL BEAUGENDRE PDT PAR INTERIM DE LA CAGSC
Il se dit aussi que ce choix serait la volonté de la majorité du conseil communautaire de s'arque bouter face au préfet de Région. 
Ils accusent en effet le préfet de région Philippe Gustin d’ingérence dans la gestion de la CAGSC . Selon eux, dans un courrier qu'il leur a adressé, le représentant de l’Etat, aurait cherché à influencer le vote des conseillers communautaires en les invitant à une rencontre demain soir à la préfecture, avant donc l’élection du nouveau président, pour

Permettre à chacun  d’effectuer son choix dans la plus grande transparence et la meilleure connaissance des enjeux .

Les conseillers communautaires en question dénoncent ce qu'ils estiment être "un non respect de la libre administration des collectivités" et ont rejeté en bloc la proposition du préfet. C'est à l'issue de cette rencontre qu'ils ont désigné à l’unanimité, Joël Beaugendre comme candidat à la présidence de la CAGSC le16 Février prochain  
L ETAT ET LA CAGSC
Il faut maintenant qu'une élection vienne confirmer cette intention de la majorité du conseil communautaire

Voir aussi : 
L'échange de courrier entre le Préfet de Région et Joël Beaugendre, 1er vice président de la CAGSC

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play