390 253 habitants vivent en Guadeloupe !

demographie
Voyageurs à Pôle Caraïbes
Voyageurs à l'aéroport Pôle Caraïbes en Guadeloupe ©Guadeloupe 1ère / DR
Le constat est désormais flagrant : La population de la Guadeloupe ne cesse de diminuer. Le dernier recensement de l'INSEE effectué en 2017 souligne une baisse de 0,7% par an depuis 2012. Le départ des jeunes vers la France métropolitaine, est à l’origine de ce déficit.
Il est désormais loin le temps du flirt de la Guadeloupe avec le chiffre record de 400 000 habitants. Le dernier recensement de l'INSEE le démontre chiffres à l'appui : Au 1er janvier 2017, la population guadeloupéenne est de 390 253 habitants. Une diminution entamée dés 2012 et qui ne s'interrompt plus puisque, en cinq ans, la région a perdu 13 060 habitants alors que la population française est en augmentation continue depuis 5 ans (+ 0,4 % en moyenne chaque année en France).
Démographie 2017
©INSEE
Décrivant la situation, l'INSEE en nomme aussi les maux. Et le premier vecteur de cette chute de la démographie en Guadeloupe demeure le problème chronique des jeunes qui partent pour faire des études ou pour chercher du travail ailleurs, et en premier lieu en France Métropolitaine. L’archipel accuse en effet un déficit apparent des entrées sorties qui s’accentue depuis 2007 : il est de -1,1 % en moyenne chaque année entre 2012 et 2017 contre - 0,6 % de 2007 à 2012.
Des jeunes en âge de donner la vie et qui le feront ailleurs qu'en Guadeloupe

Baie-Mahault et Petit-Bourg des communes fortement attractives


Dans ce contexte de baisse démographique, des communes continuent de tirer au mieux leur épingle du jeu. C'est d'abord Baie-Mahault et Petit Bourg qui gardent la palme de l'attractivité. Mais désormais, les zones d'activités lancées par le Lamentin et la politique de rénovation urbaine de Pointe-à-Pître, semblent capitaliser puisque ces deux communes gagnent elles aussi en population. Pour autant ce regain d'attention reste fragile. Aux Abymes, les grands travaux entrepris par la commune et par Cap Excellence, lui procurent certes un nouveau profil d'activités mais pas encore suffisament fort pour freiner sa diminution démographie.

Voir l'ensemble des résultats de l'étude de l'INSEE pour la Guadeloupe  : 

Démographie 2017

VOIR AUSSI : 
- Recensement : l'Insee confirme le déclin démographique aux Antilles
La Martinique est le territoire français qui perd le plus d'habitants