1516 nouveaux cas entre le 22 août et le 4 septembre, 3 nouveaux décès

coronavirus la guadeloupe
Vilan Coronavirus
©Maxppp - Lionel Le Saux
La Guadeloupe enregistre 841 nouveaux cas de coronavirus entre le 29 août et le 4 septembre, et 3 nouveaux décès. L'autorité sanitaire a également actualisé les chiffres de la semaine du 22 au 28 août : le total est de 675 nouveaux cas. Ce qui porte à 1516 le nombre de nouveaux cas en 2 semaines.

841 nouveaux cas durant la semaine du 29 août au 4 septembre. 

841 nouveaux cas ont été enregistrés durant la semaine du 29 août au 4 septembre 2020.
Ce qui porte à 2 287 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés par tests PCR en Guadeloupe.


675 nouveaux cas durant la semaine du 22 au 28 août, selon les chiffres actualisés

Les chiffres de la semaine du 22 au 28 août ont été actualisés par l'ARS, en raison de la montée en charge et de la transmission des résultats de laboratoire consolidés. Ces résultats actualisés donne un total de 675 nouveaux cas.
 

La circulation du virus est désormais très active sur notre territoire


Entre le 29 août et le 4 septembre, 3 887 tests supplémentaires ont été réalisés grâce aux campagnes en commune, aux laboratoires et aux hôpitaux, avec un nombre total de 33 042 tests réalisés.

Les derniers clusters identifiés indiquent que la transmission du virus ne se fait pas exclusivement dans les lieux publics, mais très souvent aussi dans la sphère privée (évènements familiaux) et également dans la sphère professionnelle (sur votre lieu de travail).


Accélération du nombre de personnes admises à l'hôpital et des cas graves

Le nombre de personnes admises à l’hôpital augmente et avec lui le nombre de cas graves parmi les populations ayant des comorbidités.
À la date du 4 septembre, il y avait 11 personnes hospitalisées au service de réanimation du CHUG (dont 2 patients transférés de Saint-Martin).


Trois nouveaux décès

Nous déplorons depuis le dernier bulletin (mercredi 2 septembre) le décès de trois personnes supplémentaires, hospitalisées au service réanimation du CHUG. Il s’agit de deux hommes âgés de 76 ans et 44 ans, et d’une femme âgée de 82 ans.

Ces décès portent à 23 le nombre total de décès lié à la covid-19 depuis le début de l’épidémie.
 

Nos seniors sont les plus touchés par les formes graves de la maladie. Soyons tous particulièrement vigilants lorsque nous leur rendons visite, que ce soit à leur domicile, ou dans les EHPAD. Les personnes fragiles, souvent porteuses de maladies chroniques, doivent se protéger impérativement grâce aux gestes barrières mais aussi en refusant les contacts physiques (embrassades, accolades…).



En cas de symptômes, il faut contacter son médecin traitant dès les premiers signaux.


Un taux d'incidence de 216 / 100 000 habitants.

Selon le taux d’incidence qui mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 sur 100 000 habitants sur une période d’une semaine, la Guadeloupe est au-dessus du seuil d’alerte avec un taux de 216 / 100 000 habitants.


Le taux de positivité est de 20,99%

Le taux de positivité mesure le nombre de personnes positives à la Covid-19 par rapport au nombre de tests réalisés sur une semaine. Deux seuils sont fixés, un seuil de vigilance à 5 % et un seuil d’alerte à 10 %. En Guadeloupe, le taux sur la semaine écoulée est de 20,99 %, au-dessus du seuil d’alerte.


Le facteur de reproduction : 1,23

Le facteur de reproduction du virus (R) représente le nombre moyen de personnes qu’une personne infectée peut contaminer. Il est de 1,23. Le R est du point de vue épidémiologique, toujours significativement au-dessus de 1.
 

La variation du R dépend du comportement de chacun et chacune d’entre nous.



L'ARS répète que le réservoir s’est constitué sur le territoire suite au relâchement dans l’application des mesures barrières.
 

Nous devons faire baisser le R et revenir en dessous de 1 afin de faire redescendre la circulation du virus sur notre territoire.

 

La campagne de dépistage en collaboration avec les communes partenaires, se poursuit.


Pour la période, 775 prélèvements ont été réalisés sur les personnes volontaires. La campagne s’est poursuivie dans les communes suivantes : Petit-Canal le 7 septembre, Le Moule les 8, 9 et 10 septembre.

L'Autorité sanitaire rappelle qu'en cas de suspicion de contamination, avec ou sans symptômes, il est impératif de ne pas de se déplacer au cabinet de son médecin, ni sur un site de la campagne de dépistage. Il faut le joindre préalablement par téléphone, ou en cas d’absence, contacter l’association de garde médicale ADGUPS au 0590 90 13 13.