Covid 19 : Maryse Etzol appelle la population à se ressaisir

coronavirus marie-galante
Dr Maryse Etzol  Présidente de la CCMG  Maire de Grand-Bourg
18 communes dont les 3 communes de Marie-Galante imposent désormais le masque dans certains lieux publics. Maryse Etzol appelle habitants de l'île et visiteurs à la responsabilité pour protéger la santé de tous et la vie des plus fragiles.
 
Marie-Galante a été préservée par le coronavirus, durant la première vague épidémique. La présidente de la communauté de communes de l'île, Maryse Etzol avait très tôt, en mars dernier, pris des mesures fortes pour contenir le virus en dehors de l’île aux 100 moulins.

Mais un certain relâchement est constaté par les dirigeants politiques de l'île : rassemblements et brassages importants  sont de nouveaux légions dans certains espaces publics et dans les bourgs des trois communes.

L'arrêté préfectoral rendant le masque obligatoire dans certains quartiers est une bonne nouvelle pour la présidente de la Communauté des communes de Marie-Galante, et maire de Grand-Bourg. 

Lire ici, les lieux concernés par le port du masque obligatoire.

Des mesures de bons sens selon Maryse Etzol : Marie-Galante souffre d'un manque de structures hospitalières capables de prendre en charges les malades. Pour l'élue, il faut absolument préserver la santé des Marie-galantais. Maryse Etzol en appelle à la responsabilité de chacun.

 

Je pense que nous ne reprendrons plus d'arrêté de fermeture des bateaux

Maryse Etzol - Maire de Grand-Bourg, Présidente de la CCMG de Marie-Galante

 
Hier, lors d'un point presse convoqué en urgence, l'Agence régionale de Santé de la Guadeloupe et des Îles du Nord a une nouvelle fois tiré la sonette d'alarme et a appelé à un sursaut sanitaire : avec 325 cas en un semaine, la Guadeloupe a désormais franchi le seuil d'alerte.
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live