Mesures Covid-19 : quel accompagnement pour les secteurs touchés par la crise ?

coronavirus
table restaurant
©Jean-Marie Mavounzy
Les restaurateurs, patrons de bar et professionnels de l'évenementiel se sont entretenus ce vendredi matin avec le Prefet de Région par visio-conférence. L'Etat étudie un renforcement du chômage partiel et de nouvelles exonérations de charges, le temps de la fermeture de ces établissements.
Réunion Préfecture
Représentants des restaurateurs et des professionnels de l'événementiel à la Préfecture de Guadeloupe ce vendredi matin. ©Jean-Marie Mavounzy
Ils sont venus parler d'une même voix pour défendre leurs intérêts et pourtant ces professionnels de l'événementiel ne sont pas d'accord sur certains points. Notamment sur la participation de la Région à l'éffort économique pour compenser les pertes de ces sociétés.
Cyril Coudoux, Président de l'association GADé. 
©guadeloupe
Et pendant que les uns réclament un étalement de leurs dettes, d'autres demandent leur annulation pure et simple.
Christian Georges, Président du Syndripros.
©guadeloupe
Lors de cette rencontre, des propositions ont été avancées de part et d'autre. Les services de l'Etat sont favorables à la création d'un guichet unique mais le temps presse.
Samuel Damo Président de la Fédération des métiers de l'événementiel et de la communication de Guadeloupe.
©guadeloupe
Même si le gouvernement s'est engagé à compenser financièrement l'arrêt de l'activité de ces entreprises, les restaurateurs attendent des mesures adaptées à la Guadeloupe. 
Rudy Nainan, Président de l'Association des restaurateurs des îles de Guadeloupe. 
©guadeloupe
Les socio-professionnels attendent maintenant les nouvelles propositions des services de la préfecture. Si le Préfet a repoussé à dimanche 22h la fermeture des bars et restaurants, leur appel à la mobilisation lundi, reste maintenu. 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live