Municipales 2020 : Les résultats du second tour en Guadeloupe

élections
Carte de la Guadeloupe après les municipales
Vingt communes de l'Archipel Guadeloupéen étaient en élection ce dimanche. Un deuxième tour qui a certes confirmé certains avantages du premier tour mais qui a aussi été source de surprises : pas moins de 14 communes ont changé de maires
Pour voir la carte des résultats de la Guadeloupe

De ces élections municipales on retiendra tout d'abord les 14 changements de maires décidés par les électeurs : 
 

Un séisme dans plusieurs communes : 

Six maires sortants ont été réélus lors de ce second tour :

Christian Baptiste à Sainte-Anne, Jeanny Marc à Deshaies, Claudine Bajazet à Sainte-Rose, Marie-Yveline Ponchateau à Baillif, Edouard Delta à Anse-Bertrand et Jean-Claude Maes à Capesterre de Marie-Galante, avec le résultat le plus serré de ce scrutin, puisque seulement 8 voix séparent Jean-Claude Maes de sa principale adversaire, Betty Besry.

Notez que pour ce second tour, le taux de participation s’élève à 56,5 %, soit 10 points de plus qu’au 1er tour. Mais nous sommes loin des quelque 70% enregistrés lors du second tour de 2014. Les électeurs de Terre-de-Haut détiennent la palme du civisme avec 89,80 %, tandis que Pointe-à-Pitre est la commune où l’on a le moins voté, avec 47,73 % de participation.
 

Voir l'ensemble des résultats : 

Résultats du 2ème tour des municipales

 

L'optique des communautés d'agglomérations

Des changements importants d’abord au sein de la communauté d’Agglomération Grand Sud Caraïbe. C’est le territoire où l’on dénombre le plus grand nombre de nouveaux élus : Joël Beaugendre défait hier à Capesterre-Belle-Eau passera la main. Jean Philippe Courtois, le nouvel homme fort de la commune, aura à cœur de faire basculer cette communauté d’agglo dans le giron du GUSR et marquer des points aux yeux de son appareil.
Reste que la fédération socialiste ne s’en laissera pas faire, forte des nouveaux visages du périmètre : André Atallah à Basse-Terre, Claude Edmond à Gourbeyre, Jules Otto à Vieux Habitants, sans oublier le premier secrétaire lui-même Hilaire Brudey à Terre de Haut. Une lutte âpre en perspective sur ce territoire dont l’issue pourrait bien échapper à la majorité régionale.

Le GUSR pourra se consoler avec le Nord Basse-Terre dont le président Jocelyn Sapotille a annoncé qu’il ne se représentera pas. Guy Losbard est son successeur tout trouvé.

Dans le Nord Grande-Terre Jean Bardail à Morne-à-L'Eau et Jean Marie Hubert à Port Louis auront du pain sur la planche pour faire tomber la dame du Moule Gabrielle Louis Carabin.

Quant à la communauté d’agglomération du sud Grande-Terre, la Riviera du Levant, comment se relèvera-t-elle du séisme politique qui l’a ébranlée ce dimanche ? L’arrivée à la tête du Gosier de Cédric Cornet et celle de Bernard Pancrel à Saint-François, tout cela promet à Christian Baptiste, maire réélu de Sainte Anne, des nuits agitées d’ici à l’élection communautaire.

Maryse Etzol enfin, la patronne de la communauté de communes de Marie-Galante, devra composer elle aussi avec de nouvelle force : Francois Navis à Saint-Louis et Jean Claude Maes à Capesterre de Marie-Galante.