Un porte-conteneurs à la dérive à l'Est de la Guadeloupe

transports
Porte conteneur Maersk Line
©Jerzy Nowak
Suite à un incendie en salle des machines le 26 avril dernier, le porte-conteneurs Maersk Vilnius est à la dérive à l'Est de la Guadeloupe. Il contient près de 1300 tonnes de combustible et d'autres produits polluants, en sécurité à bord. Un remorqueur devrait parvenir sur zone demain matin. 
Le 26 avril dernier, le porte-conteneurs Maersk Vilnius, situé alors à 190 milles nautiques (350 km) à l'Est de la Guadeloupe, signale le départ d’un feu localisé en salle des machines. Le feu est maîtrisé quelques heures plus tard par l’équipage, mais les dommages sont plus sérieux qu'il ne l'imagine. Les moteurs de propulsion ne fonctionnent plus et le porte-conteneurs est à la dérive. Or, il contient près de 1300 tonnes de combustible et d’autres produits polluants. Selon l'équipage, les contenants n’ont pas été affectés par l’incendie et demeurent en sécurité à bord du navire. 
 

Un remorqueur est en route

Depuis le début de l’incident, c'est le Centre Régional Opérationnel de Surveillance et de Sauvetage Antilles-Guyane (CROSS AG) qui assure la surveillance et les échanges avec ce navire. Le porte-conteneurs dérive actuellement vers l’ouest à une vitesse moyenne de 1,4 noeuds. Afin d’anticiper le rapprochement de ce navire des Petites Antilles, deux remorqueurs ont été mis en alerte par le CROSS AG. Une équipe d’évaluation et d’intervention (EEI) désignée par le CROSS AG est également prête à être projetée sur le navire. Ce matin, la compagnie propriétaire du porte-conteneurs a informé le CROSS AG qu'elle avait affrété depuis Trinidad le remorqueur ALP DEFENDER afin de secourir le Maersk Vilnius. Il devrait arriver sur zone demain matin pour prendre en charge le porte-conteneurs en difficulté et le remorquer en sécurité vers un chantier de réparation.

 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live