Voile : le Record SNSM Multi 50 pour Thibaut Vauchel-Camus et son équipage

voile la guadeloupe
Solidaires en Peloton
©Pierrickcontin.fr
14 heures et 19 minutes c'est le record SNSM atteint pat Thibaut Vauchel-Camus et son équipage sur Multi 50, ce samedi 20 juin à Saint-Malo, à l'occasion du Défi Voile "Solidaires En Peloton" (SEP comme sclérose en plaques). Objectif, faire connaître la sclérose en plaques au plus grand nombre. 
Thibaut Vauchel-Camus et son équipage, partis samedi en fin d’après-midi de Saint-Nazaire, ont mis 14 heures et 19 minutes afin de parcourir les 300 milles en direction de Saint-Malo. Il manque seulement 52 minutes au "Défi Voile Solidaires En Peloton" pour ravir à Yvan Bourgnon son Record SNSM toutes catégories mais il prend, tout de même, le record en Multi 50. « Nous avions 30 minutes d’avance au niveau de l’île de Sein. Hélas, le vent a été un peu capricieux par la suite » explique Thibaut à son arrivée au petit matin. « Nous avons fait des pointes à 37,7 nœuds de nuit. Il y a un peu de frustration de ne pas avoir réussi à battre le Record overall mais nous sommes ravis d’avoir battu le Record en Multi 50 et d’avoir réouvert ce beau challenge au profit des sauveteurs en mer. Il est encore tant de faire des dons pour la SNSM. Cette tentative a permis pour nous de se remettre dans le bain de la compétition à haute vitesse entre copains.» 
Originaire de Guadeloupe, Thibaut Vauchel-Camus réside à Saint-Malo. Il a terminé troisième de la Route du Rhum 2018 en Multi50.
Defi voile solidaires en peloton
©Pierrickcontin.fr
L’équipage : Antoine Joubert, Louis Viat, Benjamin Lamotte, Anthony Marchand, Thibaut Vauchel-Camus 
Corentin Douguet au routage
 

Aux origines du Défi Voile Solidaires En Peloton

Créé en 2012 par Victorien Erussard et Thibaut Vauchel-Camus, le Défi Voile Solidaires En Peloton prend racine lors d'une discussion entre amis. Les frères d'une patiente, désemparés par la souffrance de leur soeur et ne sachant plus comme l'aider, se confient à Thibaut et Victorien. Ces derniers, affectés, décident alors de sortir du modèle du sponsoring classique de leurs projets voiles pour les mettre au service d'une cause. Des partenaires mécènes ainsi que des particuliers vont alors soutenir financièrement le budget de fonctionnement du Défi Voile afin que la Fondation ARSEP soit pleinement bénéficiaire des dons générés par cette mise en lumière.
Un important pôle de partenaires engagés se forme, pérennisant l'action au fil des ans.
 
A propos de la sclérose en plaques et de la Fondation ARSEP
Maladie inflammatoire du système nerveux central chronique et invalidante, la Sclérose en Plaques survient dans la majorité des cas chez de jeunes adultes, autour de 30 ans. Elle touche 100 000 personnes en France et 2,3 millions dans le monde. 4 000 nouveaux cas par an sont diagnostiqués en France, soit 1 cas toutes les 4 heures et 3 malades sur 4 sont des femmes. C’est également 800 enfants touchés.
Ni la cause, ni le remède ne sont connus actuellement. Seuls existent des traitements symptomatiques de la maladie, la recherche est l’unique espoir des patients pour que demain l’on puisse guérir.
Issue de l'ARSEP créée en 1969, la Fondation pour l’aide à la recherche sur la Sclérose en Plaques (ARSEP), née le 18 avril 2010, est la seule Fondation reconnue d’utilité publique se dévouant exclusivement à la recherche sur la Sclérose en Plaques. Elle a deux missions essentielles :
  • Financer les équipes de recherche qui étudient cette pathologie
  • Informer et sensibiliser le public sur les avancées médicales, thérapeutiques et scientifiques.
Son Comité Médico-Scientifique, présidé par le Pr Thibault Moreau (CHU Dijon), sélectionne selon une procédure rigoureuse et impartiale les meilleurs projets de Recherche auxquels sont attribués annuellement près de 2 millions d’euros.Habilitée à recevoir des legs et donations, la Fondation ARSEP ne fait appel qu'à des dons privés et ne perçoit aucune subvention.
https://www.arsep.org/
 
Les Outre-mer en continu
Accéder au live