Pénurie d'eau en Sud Basse-Terre : la Communauté d'agglomération met en avant une sécheresse hors norme

eau potable la basse-terre
CAGSC et eau potable
©Thierry Philippe
La Communauté d'agglomération Grand Sud Caraïbe a répondu ce vendredi aux inquiétudes et à la colère des usagers de l'eau, lors d'une conférence de presse. Une sécheresse hors norme et la vétusté des réseaux seraient les principales causes des difficultés actuelles d'alimentation en eau potable.
"Les réservoirs d'eau sont vides, en raison de la sécheresse." C'est l'explication donnée ce vendredi matin par Philippe Chaulet, Vice-Président de la Communauté d'Agglomération du Grand Sud Caraïbe, lors de la conférence de presse organisée pour répondre aux usagers lassés par la pénurie d'eau.

"Il a plu, l'eau commence à arriver"

D'ailleurs Philippe Chaulet a tenu à remercier les agriculteurs qui acceptent qu'on leur coupe l'eau pour pouvoir approvisionner l'hôpital de Basse-Terre. Autre explication, la vétusté des réseaux. "Il n'y a pas de pénurie à l'hôpital, mais un manque de pression" a insisté le Vice-Président. Bref le manque d'eau potable ne devrait être qu'un mauvais souvenir avec le retour des pluies. Pas sûr que ces explications suffisent à calmer la colère de l'Association "Dlo Sé Lavi" qui a bloqué hier le centre de paiement de la CAGSC et qui incite les usagers à ne pas payer leur facture d'eau.

A (re)voir Philippe Chaulet dans le 13h Radio-TV-Web, interrogé par Thierry Philippe :
Les Outre-mer en continu
Accéder au live