Boris Carène vainqueur du Grand prix cycliste "Jak Auto", à Sainte Anne

cyclisme
Boris Carène
©Daniel Marius
Boris Carène est monté sur la première marche du podium du Grand Prix cycliste "Jak Auto", à Sainte Anne, ce dimanche. Une compétition disputée dans le respect des gestes barrière.
 

Le trio de tête

Décidemment, Boris Carène, leader de la team "Cama CCD", revient en force après l'interruption des compétitions cyclistes, due à la Covid-19 !
Après avoir remporté le championnat de la Guadeloupe senior du contre-la-montre, le 2 août dernier, à Petit-Canal, le voilà vainqueur du Grand Prix "Jak Auto", ce dimanche 16 août 2020, à Sainte-Anne.

Boris Carène répond, sur la ligne d'arrivée, à Daniel Marius :
©Daniel Marius
Le podium est complété par Adrien Alidor de l’USR Vélo STPA, arrivé deuxième et, sur la troisième marche, Larry Lutin, de la team "Karukera assainissement".
 

Montée en puissance des compétitions

La saison cycliste poursuit sa montée en puissance.
Le nombre de participants et le nombre de kilomètres à parcourir évoluent, à la hausse, à chaque compétition, depuis la reprise post-confinement.

Sur la ligne de Bel Etang, à Sainte-Anne, ce matin, à 8h00, il y avait 69 partants séniors, pour le départ du Grand Prix "Jak Auto". Des coureurs issus de 19 clubs engagés. Sans compter la sélection de 8 juniors également en lice, aujourd'hui.

80 kilomètres étaient au programme du grand prix du jour, sur un circuit de 5 km 300, à couvrir à 15 reprises. Un parcours qui, lui aussi, témoigne de l'augmentation progressive des difficultés des épreuves.
 

Le respect des gestes barrière

Le Comité, quoiqu'il en soit, veille au grain, en s'assurant du respect scrupuleux des mesure de sécurité anti-Covid.

Nous demandons à tous ceux qui gravitent autour du vélo - les coureurs, les arbitres, les motards, les chauffeurs, les signaleurs, les journalistes et même les spectateurs - de faire très attention, en respectant les gestes barrière. Les coureurs doivent garder le masque jusqu'au départ et, sitôt après l'arrivée, ils doivent rejoindre le staff, pour récupérer leur masque.

Lambert Laurent, responsable de la commission sécurité, au sein du comité cycliste de la Guadeloupe