Célia, étudiante drépanocytaire

sciences
chercheuse drépanocytaire
Etre Drépanocytaire et poursuivre des études supérieures dans le temps ; c'est le cas de Célia, une jeune doctrante en biologie marine. Ces crises répétées durant plus d'un an, ont perturbé la préparation de son cursus. Aujourd'hui, elle est la recherche de financement pour terminer sa thèse.
Célia DARTRON est à 13 mois de la soutenance de sa thèse de doctorat. C’est presque le bout du tunnel pour cette étudiante drépanocytaire. Depuis  2012 elle s’efforce de lutter contre la maladie, pour pouvoir suivre son cursus, mais les crises successives ont souvent eu raisons de sa scolarité.
Bilan la jeune doctorante en Biologie Marines  Spécialiste  de la Mangrove s’est trouvée dans l’obligation de s’arrêter pendant 18 mois à causse de sa grande souffrance.
Conclusion les aides qui lui ont été  allouées pour  boucler le financement de ces études sur 36 mois, se sont avérées insuffisantes.
Aujourd’hui Célia est proche du but mais le manque moyens financiers supplémentaires lui fait défaut, un nouvel handicap  dont elle se serait bien passé, d’où son appel  à un généreux partenaire. 

VOIR 
©guadeloupe

 

adresse mail : thesemangrove@gmail.com