Cinq cas du variant anglais de la Covid 19 détectés en Guadeloupe, 4 à Saint-Martin

coronavirus
Coronavirus denux rochatte
©Ludivine Guiolet

Plusieurs cas étaient suspects, avaient indiqué les autorités sanitaires... Cette fois, il y a confirmation. Le variant anglais du SARSCoVv 2 a été identifié chez 9 personnes en Guadeloupe et Saint-Martin. 

L'annonce a été faite en début d'après-midi. La préfecture et l’ARS Guadeloupe, Saint-Martin et Saint-Barthélemy ont informé que le variant anglais du SARSCoVv 2 a été identifié chez 9 personnes : 5 résidents de Guadeloupe et 4 de Saint-Martin. Il s’agit essentiellement de personnes jeunes, ont indiqué les autorités sanitaires. Une dizaine d'échantillons avaient été envoyés dans l'Hexagone, au centre national de référence, pour être analysés plus finement. Neuf présentaient les caractéristiques du variant anglais. 

Comme le prévoit la procédure, le contact-tracing en cours a été renforcé et les investigations à la recherche de contacts à risque élargies autour de ces personnes détectées positives.

Invité de France Info ce mardi 9 février, Olivier Véran, ministre de la Santé, indiquait que la présence des variants du Covid-19 dans les territoires ultramarins pourrait conduire le gouvernement "à changer la stratégie" vaccinale en Outre-mer. Cela pourrait passer par l'utilisation de vaccin de type ARN messager, "qui semblent plus efficaces sur les variants sud-africains".

La courbe de l'évolution des contaminations de la Covid-19 semble vouloir repartir en hausse. Pour rappel, du 1er au 7 février 2021, 103 nouveaux cas positifs ont été dépistés sur le territoire (testés en Guadeloupe et y résidant). Cela porte à 9 351 le nombre de cas cumulés de coronavirus confirmés en Guadeloupe.

Pour l'heure, 23 cas positifs de variants du virus ont été détectés en Martinique.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live