publicité

La classe politique s’insurge contre le possible limogeage de la directrice de la Semsamar

Marie-Paule Bélénus Romana en position délicate à la direction de la Semsamar ? Ses jours à la tête de la société d’Economie Mixte de Saint-Martin seraient comptés. La classe politique locale dénonce l'attitude de l'Etat dans ce dossier.
 

  • Guadeloupe La 1ère
  • Publié le , mis à jour le
C’est l’affaire qui a fait le buzz politico-médiatique tout au long du week-end. Les "grandes manœuvres autour de la Semsamar", pour reprendre les termes du communiqué de la présidente du Conseil départemental.
Depuis quelques jours, la société d'économie mixte est au coeur de l'actualité... Des changements seraient annoncés à la tête de l'entreprise. Changements qui ne seraient pas étrangers à l'intervention du Président de la République, en septembre dernier. Emmanuel Macron avait vertement critiqué la Semsamar, parlant même de pratiques supposées illégales du bailleur... 

Retour sur les faits 

HABITAT SOCIAL LES GRANDES MANOEUVRES DE L'ETAT
 

Une rumeur qui agite la classe politique 

Politiques et syndicats s'inquiètent et s'interrogent sur les méthodes de l'Etat. Dans un communiqué, le président du GUSR, Guy Losbar déclare que "la révocation de la Directrice, sans qu’aucune cause réelle et sérieuse ait été avancée, sans que l’urgence d’une telle décision apparaisse, constituerait une faute grave de la part des autorités décisionnaires".
Comme plusieurs autres responsables politiques et élus, Josette Borel-Lincertin s’inquiète des rumeurs de limogeage de la directrice générale de la société d’économie Mixte, Marie-Paule Bélénus Romana. Elle pourrait être remerciée ce vendredi à l’occasion d’un conseil d'administration. 
REACTIONS ELUS

Sur le même thème

L'actualité la 1ère partout et à tout moment
Téléchargez l'application La 1ère
  • AppStore
  • Google Play