Fin du pass-sanitaire en Guadeloupe dans les lieux de culture ou de loisirs

santé
Pass sanitaire
. ©Service public
Nouvelle étape dans la levée des restrictions liées au Covid. Avec l’amélioration des chiffres et même si la prudence reste toujours de mise au vu du niveau de circulation du virus, l’heure est tout de même venue pour les autorités de lâcher un peu de lest. Après la fin de certaines mesures le 1er avril, c’est maintenant l’usage du pass sanitaire qui disparaît.

Fini la présentation de ce sésame dans les établissement recevant du public. Jusqu’à maintenant, pour accéder aux restaurants, lieux de culture, salle de sport notamment, il fallait soit faire la preuve d’un schéma vaccinal, soit d’un rétablissement suite à une infection covid ou encore présenter un test négatif récent.

A comptez de ce lundi 4 avril, les accès seront à nouveau libre pour tous. Une nouvelle mesure qui s’ajoute à celles déjà entrées en vigueur vendredi : la fin du couvre-feu et des jauges dans les commerces, ainsi que celle de l’obligation du port du masque dans les lieux publics.

En revanche, plusieurs mesures restent en vigueur : l’obligation vaccinal pour le personnel soignant, le port du masque dans les transports collectifs (avion, bus et navette maritime)…

Dans les voyages entre la Guadeloupe et l’Hexagone, pas de changement non plus des règles : les non vaccinés doivent toujours avoir un motif impérieux de déplacement et la présentation d’un test négatif récent demeurent obligatoire.

Enfin, le pass sanitaire sera toujours de mise pour entrer dans les établissements de santé et médico sociaux…