Fortes pluies et orages : la Guadeloupe placée en vigilance jaune

intempéries
Pluie
©Nadine Fadel

Les abondantes précipitations très localisées d'hier, sur les reliefs de la Basse-Terre particulièrement, ont surpris tout le monde. Ce temps va perdurer, selon Météo France et l'archipel a été placé en vigilance météorologique jaune, pour fortes pluies et orages. Les cours d'eau sont à éviter.

La Guadeloupe est placée en vigilance météorologique jaune, pour fortes pluies et orages.

Dans ce contexte, chacun doit se montrer attentif, en particulier, selon les recommandations des autorités :

  • en cas de pratique sportive à risque en extérieur ;
  • si vos activités de plein air sont situées dans une zone exposée, en montagne, près des cours d'eau, comme en mer ;
  • si vous devez circuler dans des zones inondables (franchissement de gués ou de passages bas encaissés);

En cas d'orage, il faut, par ailleurs, évitez l'utilisation des téléphones et des appareils électriques. Ne vous abritez pas dans une zone boisée, tout près de pylônes ou poteaux.

Phénomène en cours

La prudence est de mise jusqu'à demain, vendredi 5 février, à 06h00.

Les cumuls d'hier et de cette nuit ont été localement extrêmement conséquents, nous informe Météo France.
Ces fortes précipitations exceptionnelles ont touché uniquement la Basse-Terre. Elles ont immédiatement provoqué une montée des eaux de rivières.

Plusieurs personnes ont été prises au piège, lors de cet épisode, comme cela est évoqué dans ces articles :

Sur les dernières 24 heures, il est tombé 183 mm au Col des Mamelles et 246 mm à Grande-Habituée (Duportail), à Sainte-Rose. 

Les prévisions

Bien que davantage espacées et moins marquées, de nouvelles précipitations s'ajoutent et affectent des sols déjà gorgés d'eau.

Les rivières et cours d'eau du Nord Basse-Terre connaissent une crue importante. Cette dernière empêche très probablement des franchissements de ponts (singulièrement ceux menant à Ravine-chaude) et peut provoquer des inondations ponctuelles.
Des glissements de terrain restent également possibles, notamment sur la Route de la Traversée.

Les précipitations de ce jeudi matin connaissent un caractère moins soutenu et moins fréquent.

Cet après-midi et dans la nuit de jeudi à vendredi, des averses éparses modérées peuvent encore toucher la Basse-Terre.