La Guadeloupe dispose désormais d'une équipe mobile de spécialistes des troubles d’ordre psychique des adolescents

santé la grande-terre
EMADO
©R. Defrance

Décrochages scolaires, comportement agressif ou  autodestructeur, addictions, isolement, tentatives de suicide, autant de situation qui justifient la création depuis le 1er février de la1ère équipe mobile adolescents (EMADO) au service des adolescents de la Grande-Terre, âgés de 11 à 18 ans

Composée de médecin pédopsychiatre, de psychologue clinicien, d’infirmier ou encore d’éducateur spécialisé, l'équipe de l'EMADO vient en aide aux adolescents de la Grande-Terre, âgés de 11 à 18 ans qui rencontrent des troubles d’ordre psychique. Et le constat est là, ils sont nombreux à en avoir besoin, ce qui est probablement l'une des conséquences du confinement et de la situation sanitaire.

Dr. Carolle Devaux-Cornet, pédopsychiatre, chef du service pédopsychiatrique CHUG

L’EMADO a été présenté ce mardi 11 mai à d’autres professionnels de la santé mentale de la Caraïbe à l’occasion d’un webinaire (un séminaire en distanciel) par le docteur Marina Blum, pédopsychiatre au CHU de Guadeloupe. Elle est responsable de l’EMADO et organisatrice de ce webinaire.

webinaire

Le Dr Marina Blum a invité des psychologues de Cuba, Haïti, Trinidad et Tobago, Barbade, Porto Rico pour parler de l’adolescence aujourd’hui…Au coeur de ces échanges, une études qui permet de se rendre compte de nombreux jeunes aujourd'hui

Dr. Marina Blum, psychiatre, pédopsychiatre et responsable de l'EMADO

Et les spécialistes savent que les parents et l'entourage immédiat des jeunes sont les premiers à pouvoir déceler les éventuels changements de comportement face auxquels il faut savoir agir sans tarder. Observer, et agir.

Dr. Carolle Devaux-Cornet, pédopsychiatre, chef du service pédopsychiatrique CHUG

EMADO 2
©R. Defrance