La grève continue dans plusieurs bureaux de poste de l'Archipel

social
Le mouvement se poursuit un peu partout, dans les bureaux où il a été amorcé. Hier matin, au Centre Courrier de Boisripeaux aux Abymes, le ton est monté d’un cran sur le piquet de grève. Un délégué du personnel d’une soixantaine d’années aurait été molesté par des vigiles en charge de la surveillance du site.Transféré aux Urgences du CHU, il écope, selon le syndicat SUD PTT GWA, de 9 jours d’ITT. 
Dans l’après-midi des négociations entre direction et syndicat ont eu lieu, mais elles bloquent sur le comblement des postes vacants. Les protagonistes se sont donc quitté dos à dos.
Si la grève se poursuit aux Abymes, en revanche, la direction propose une ouverture  des négociations ce vendredi a 10h pour le bureau de Bergevin et à 14h pour le bureau d’Anse-Bertrand.