guadeloupe
info locale

Journée de mobilisation syndicale

social
Journée de mobilisation syndicale
©L. Guiolet-Oulac
Journée de mobilisation sociale ce jeudi dans l’hexagone, mais aussi en Guadeloupe. Huit organisations syndicales appellent à faire grève dans le public et le privé, pour protester contre les attaques faites selon elles aux travailleurs, par le gouvernement et le patronat. 
Les syndicats demandent notamment le retrait intégral de la loi-travail, l’arrêt des licenciements ou encore l’annulation des suppressions de postes dans l’Education Nationale (35 prévues à la rentrée dans le second degré en Guadeloupe). Les salariés, retraités, jeunes et chômeurs sont appelés à se mobiliser d’abord devant les entreprises et les administrations, avant un rassemblement à 9h30 devant le Palais de la Mutualité à Pointe à Pitre, puis un défilé dans les rues de la ville.

Voir : 
©guadeloupe
Voir aussi : 
©guadeloupe

Journée de mobilisation syndicale 2
©L. Guiolet-Oulac

Rappelons d'ailleurs que la loi El Khomri sera adoptée, sans débat devant le parlement, puisque le gouvernement a décidé de recourir à l’article 49-3 de la Constitution. La motion de censure déposée par la droite sera discutée aujourd’hui par l’Assemblée nationale, mais n’a aucune chance d’être votée. Hier, deux voix ont manqué par ailleurs à la gauche pour déposer sa propre motion. Quant aux amendements adaptant le texte aux outre-mers, ils sont maintenus. Portés par la députée socialiste de la Réunion Monique Orphée, ils prévoient notamment que les conventions collectives s’appliqueront désormais de droit aux salariés des outres-mers, ce qui était jusque là exclu par la loi Perben de 1994. La ministre du Travail, Myriam El Khormi, y voit « un progrès historique » pour les salariés ultramarins.
 

Journée de mobilisation syndicale 2

 

Taux de participation au mouvement de grève des enseignants du jeudi 12 mai 2016 :
• enseignants du 1er degré : 20 %
• enseignants de collège : 10 %
• enseignants de lycée : 2 %