L'Etablissement Français du sang lance son appel au don

santé
don du sang
©cc-by belidriss
A quelques jours de la Journée mondiale des Donneurs de Sang, l'EFS lance un appel urgent à la mobilisation des donneurs. L'objectif est de remercier les donneurs habituels et d'attirer de nouvelles personnes à donner leur sang.

Le rendez-vous est pris. L'Etablissement Français du sang lance un appel « urgent à la mobilisation des donneurs » pour la 13e édition de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang (JMDS) qui aura lieu le mardi 14 juin aux Abymes. Tout est mis en œuvre pour attirer les nouveaux donneurs : Prestations musicales, jeux éducatifs et concert de clôture des deux parrains de cette édition Michel MADO et François LADRAIZEAU.

Les Guadeloupéens « mauvais donneurs » ?

Pas totalement. A l 'échelon national le pourcentage de personnes qui donnent leur sang comparé au nombre de personnes aptes à le faire est d'environ 4%. En Guadeloupe, il reste sensiblement le même. En revanche, les donneurs guadeloupéens tournent environ à 1,3 don par donneur et par an, un peu moins que la moyenne nationale qui est de 1,8. «  Je ne dirais pas que les Guadeloupéens sont des mauvais donneurs, rassure Mireille Bordenet responsable du service des prélèvements. Il y a des progrès à faire car nous sommes obligés de faire venir des poches d'autres régions de la France pour soigner nos malades. Malheureusement, les dons sont souvent motivés par des motivations personnelles, les drames familiaux notamment. », ajoute-t-elle . Il y a une nécessité de fidéliser ces donneurs, ce qui est très important sur notre île. «  Les malades drépanocytaires compte tenus de leurs maladie, ont besoin de « sang guadeloupéen » conclut Mireille BORDENET.

©guadeloupe

Ce programme ludique devrait donc permettre de récolter les « 150 poches de sang » prévues par l'EFS et de s'inscrire dans cette volonté de fidéliser les donneurs guadeloupéens.  

VOIR AUSSI : 

©guadeloupe