La drépanocytose au cœur d’une semaine de sensibilisation

santé
La lutte contre la drépanocytose
©M. Bastareaud (stagiaire)
Une semaine voulue et lancée par l’Agence régionale de santé. Depuis la mise en place du dépistage précoce chez les nouveau-nés, la prise en charge des malades est beaucoup plus efficace, et le taux de mortalité a nettement chuté.

La drépanocytose est la 1ère maladie génétique en Guadeloupe. 1 Guadeloupéen sur 8 est concerné par cette pathologie, qui touche les globules rouges. L’Agence régionale de Santé a lancé la semaine de sensibilisation sur la drépanocytose. Cette maladie héréditaire se caractèrise par une anémie et des crises douloureuses. Les populations noires sont les plus touchées et l'organisation mondiale pour la santé en a fait une de ses priorités. Dimanche, ce sera la journée mondiale de lutte contre la drépanocytose, une journée de sensibilisation qui sera relayée en guadeloupe..Plusieurs manifestations sont organisées tout au long du mois: conférence, marche, dépistage. Objectif: sensibiliser la population à cette maladie complexe. 
Le Docteur Florelle Bradamantis, directrice du pôle de santé publique à l'ARS
©guadeloupe
La thérapie génique est efficace contre cette maladie. Elle pourrait à terme remplacer le recours à la greffe de moelle osseuse, puisque c'est dans cette substance située à l'intérieur des os que sont fabriqués les globules rouges. Un jeune patient de 13 ans, soigné à l’hôpital Necker à Paris et atteint d'une forme sévère de cette maladie du sang, est en voie de rémission et n'a plus besoin de traitements. De quoi redonner confiance à tous les drépanocitaires. Mario vit avec cette maladie depuis 35 ans. Il se définit aujourd'hui comme "un battant"
©guadeloupe
Des stands d’information seront installés dés demain après-midi de 13h à 18h30 au centre commercial Destrelland et toute la journée de samedi au CREPS aux Abymes