La réalité sur la situation des enfants hospitalisés en raison du Coronavirus

coronavirus
Enfants hospitalisés
Les derniers bilans sur la progression de la pandémie en Guadeloupe font aussi état d'enfants qui présentent des symptômes liés au coronavirus et qui ont été emmenés la semaine dernière aux CHU. mais les médecins se veulent rassurant : il n’y a pas de formes graves.
 
Cinq enfants qui présentaient de la fièvre, des symptômes de rhume, une bronchite, une petite gastro-entérite, ont été pris en charge par les urgences pédiatrique du CHU la semaine dernière.  Les causes : le covid 19.

Signes cliniques faisant suspecter une maladie Covid-19

- fièvre au-dessus de 38°, irritabilité inhabituelle,
- toux fébrile,
- selles liquides, vomissements, douleurs abdominales
- signes de gravité: respiration rapide, gêne respiratoire, tachycardie, marbrures
Mais, pour autant,  il n’y a aucune forme grave, ni de complications. Pour les médecins, il n’y a pas de quoi paniquer

Philippe Desprez, le chef de service de pédiatrie générale au CHU. 

Docteur Philippe Desprez, chef du Service de pédiatrie générale du CHU de la Guadeloupe


L'actualité le rappelle presque chaque jour et notamment depuis la rentrée scolaire Il faut le dire, Il y a de plus en plus de cas de Covid-19 confirmés dans les écoles et cela impose souvent l'isolement de plusieurs enfants,.
Pour autant, le rapport d'août 2020 de Santé Publique France sur l'infection par le SARS-CoV-2 chez les enfants et le rôle du milieu scolaire dans la transmission de la maladie se veut rassurant. Chez l'enfant, l'infection est généralement plus légère ou asymptomatique, ce qui signifie que l'infection peut passer inaperçue ou ne pas être diagnostiquée. 
Cependant, selon certains spécialistes, lorsqu'un enfant présente des symptômes du virus, l'enfant expulse la même quantité de virus que les adultes et est aussi contaminant qu'eux.

Docteur Philippe Desprez, chef de service de pédiatrie générale du CHU de la Guadeloupe

Docteur Philippe Desprez, chef de service de pédiatrie générale du CHU de la Guadeloupe


Mais en règle générale, les formes graves chez l'enfant sont exceptionnelles. Dans certains cas, plus rares malgré tout, plusieurs signes de gravité doivent alerter :
- la toux ou des difficultés respiratoires associées à l'un des signes suivants : cyanose (coloration bleutée de la peau et des muqueuses), détresse respiratoire aiguë
- signes de pneumonie avec un signe d'alarme : la prise de boisson ou l'allaitement est impossible
-  une perte de connaissance ou des convulsions

De tout cela, l'information demeure la meilleure manière de faire passer les messages pour que chacun adopte des attiudes qui limiteront la propagation du virus.
L'université de Paris a d'ailleurs conçu un module pour les enfants pour adapter cette communication et le leur rendre accessible
Les Outre-mer en continu
Accéder au live