Le cri de détresse de patients souffrant de troubles cardiaques…

santé
Plan blanc CHU Covid
©Eddy Golabkhan
La gestion du Covid 19 a bouleversé la prise en charge des patients cardiaques. Depuis deux mois maintenant, les urgences cardiaques n’ont plus de locaux. Impossible donc de se faire traiter et ils ne savent même plus vers qui se tourner
 
La COVID 19 a des effets en vases communicants. En Guadeloupe des malades cardiaques ne savent plus où se faire prendre en charge.
Par la force des choses, le centre hospitalier de la Guadeloupe est focalisé sur le Sars Covid 2 et les professionnels libéraux sont submergés. Impossible aussi de récupérer leurs dossiers médicaux.
Georges Bergina, patient en cardiologie. 

Georges Bergina, patient en cardiologie. 

 

Des malades qui entendent aller en justice…


Ils ont saisi des associations de consommateurs pour ester en justice. Leur dossier n’arrive pas à les suivre et la prise en charge est très difficile.

Jacques Davila, patient,
 

Jacques Davila, patient,

En face, le CHU se veut rassurant. Les pathologiques cardiaques sont pris en charge tous les jours 24h/24. Un nouveau dispositif devrait même être mis en place cette semaine, pour qu’aucun patient « non covid » ne soit lésé par la priorisation des cas de COVID. Le Dr Laurent Larifla, chef du service cardiologie 

Laurent Larifla, chef du service Cardiologie du CHU