Le syndicat unique de l’eau en Guadeloupe refait surface à Paris, au Ministère des outre-mer.

eau potable
Le processus en Guadeloupe sera relancé dans « les meilleurs délais ». Les conseils départemental et régional, les différents représentants des communautés d’agglomérations de l’archipel, à l’exception de la communauté d’agglomération du sud Basse-Terre, le sénateur Jacques Cornano et les députés Victorin Lurel et Gabrielle Louis-Carabin, ont signé un relevé de conclusions. Ce document laconique fait un constat de la nécessité de cette structure unique, un syndicat mixte ouvert. Les signataires envisagent de reprendre le processus dans les meilleurs délais. 
Pour mémoire, les élus avaient fait le constat de l’échec de la mise en place de cette structure unique de production et de distribution de l’eau, et avaient opté pour plusieurs structures. Rétropédalages, ce syndicat dit unique est donc relancé.

Les Outre-mer en continu
Accéder au live