Covid-19 : les Saint-Martinois obligés de se faire tester avant de se rendre en Guadeloupe

coronavirus saint-martin
Drive Covid, dans le quartier de Friar's Bay, à Saint-Martin, avec la Croix Rouge
Drive Covid, dans le quartier de Friar's Bay, à Saint-Martin, avec la Croix Rouge ©Ronhy Malety
Le niveau de circulation de la Covid-19 augmente, à Saint-Martin. Les autorités ont donc décidé d'instaurer l'obligation de passer un test PCR, ou antigénique, au départ de l'île, à destination de la Guadeloupe. Cette mesure a été diversement accueillie, sur place.

Saint-Martin pointé du doigt

Il y a eu 38 nouveaux cas de coronavirus, détectés par test PCR, entre le 26 octobre et le 1er novembre 2020, à Saint-Martin.
Un nombre en augmentation, par rapport à la semaine précédente. Le niveau de circulation virale évolue, donc, mais pas dans le sens espéré.Face à cette situation à risque, la directrice de l'Agence régionale de santé (ARS), Valérie Denux, a demandé au préfet, Alexandre Rochatte, d'instaurer l'obligation de passer un test PCR, ou antigénique, au départ de l'île du Nord, à destination de la Guadeloupe. Cette mesure s'ajoute à l'obligation de justifier d'un motif impérieux, pour voyager entre les deux territoires.
Lors de la conférence de presse d'Alexandre Rochatte et Valérie Denux, jeudi 29 octobre 2020, Saint-Martin a d'ailleurs été pointé du doigt, par la directrice de l'ARS, en tant que nid des clusters ayant réinfectés l'archipel guadeloupéen. Extrait :
©Guadeloupe La 1ère

A noter, tout de même, que le test PCR n'est pas exigé, au départ de Saint-Martin, aux personnes qui effectuent un aller-retour, en Guadeloupe, sur une journée ; il faut qu'elles soient munies de leur billet retour, pour preuve. Idem, les voyageurs qui ne doivent faire qu'une escale en Guadeloupe, sont exemptés de test ; une règle valable pour les transits de moins de 4 heures.
 

Réactions, à Saint-Martin

Le "Drive Covid" de Marigot connait, depuis, peu, un regain d'affluence. La file de voitures s'étire en conséquence et s'avance, au pas, vers le chapiteau où se fait le prélèvement. Ce, après un long délai d'attente.
©Guadeloupe La 1ère - Hervé Pédurand et Ronhy Malety

A ce type de patient, s'ajoute maintenant les voyageurs, en partance pour la Guadeloupe, qui doivent, donc, fournir un test PCR ou antigénique, négatif, pour pouvoir prendre l'avion.
©Guadeloupe La 1ère - Hervé Pédurand et Ronhy Malety

Mais à l'aéroport de Grand-Case, en partie française de Saint-Martin, la tolérance est de mise :
©Guadeloupe La 1ère - Hervé Pédurand et Ronhy Malety

Officiellement, le test obligatoire, seulement au départ de Saint-Martin, vise à empêcher l'arrivée, en Guadeloupe, d'éventuels cas suspects, en provenance de l'aéroport de Juliana, en partie Hollandaise. Les taxiteurs de l'aéroport ne sont pas convaincus :
©Guadeloupe La 1ère - Hervé Pédurand et Ronhy Malety


Depuis hier après-midi, un second "Drive Covid", permet de faire des tests antigéniques, dans le quartier de Friar's Bay. 
Il est tenu par la Croix Rouge de Marigot et, cela, durant tout le mois de Novembre.
Drive Covid, dans le quartier de Friar's Bay, à Saint-Martin
©Ronhy Malety
Drive Covid, dans le quartier de Friar's Bay, à Saint-Martin
©Ronhy Mately
Drive Covid, dans le quartier de Friar's Bay, à Saint-Martin
©Ronhy Malety
Drive Covid, dans le quartier de Friar's Bay, à Saint-Martin
©Ronhy Malety